morawczynski1_GettyImages_bluemapofafrica Getty Images

Les opportunités des petits boulots en Afrique

TORONTO – La croissance des plateformes numériques en Afrique pourrait offrir de nouvelles opportunités pour combler le fossé actuel entre l'insécurité fréquente des petits boulots non déclarés etl'emploi formel. Les prestations transférables, qui suivent chaque travailleur indépendant d'un petit boulot à l'autre, pourraient bien être le moteur de cette transition.

Il y a déjà environ 300 plateformes numériques actives en Afrique, qui emploient près de cinq millions de travailleurs. Elles comprennent la société d'e-commerce Jumia, qui a été créée au Nigeria et opère désormais dans 14 pays sur le continent.

La montée en puissance de ces plateformes a ravivé le débat sur la disparition du contrat de travail traditionnel et sur la persistance d'emplois informels très répandus en Afrique. Ce changement augmente le risque d'une diminution des salaires et d'un travail de qualité inférieure. Elle restreint également l'accès des travailleurs à des prestations, notamment les congés maladie, l'assurance maladie, l'indemnisation des travailleurs et l'épargne-retraite financée par l'employeur.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/wiDFRzBfr