2

Garantir le succès de la 3ème Conférence internationale sur le financement du développement

DAKAR – Après Monterrey et Doha, la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement s’ouvre le 13 juillet 2015 à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, ville pleine de symboles pour notre continent.

L’organisation de cette conférence intervient donc en 2015, l’année du développement durable, axe central de l’Agenda post OMD et objet du Sommet spécial  prévu en septembre 2015 à New York. Elle est  également l’année de la conférence internationale sur le climat, la COP21, qui aura lieu en décembre à Paris.

Dans la plupart des pays en développement, de fortes attentes sont placées dans la Conférence d’Addis-Abeba, en vue de consolider les efforts inlassables de nos gouvernements pour améliorer le bien-être des populations, efforts qui butent inexorablement sur d’énormes difficultés d’accès à des niveaux de financement adéquats de nos projets de développement.

Pour cette raison, il me plait, à l’approche de cet événement historique, d’inviter à travers cette tribune toutes les parties prenantes impliquées dans la préparation de la Conférence à ne ménager aucun effort pour garantir son succès.