ikeazor1_Adekunle AjayiNurPhoto via Getty Images_nigeria flood Adekunle Ajayi/NurPhoto via Getty Images

Une transition climatique juste pour l'Afrique

ABUJA – Entre les vagues de chaleur étouffantes et les perturbations sur leurs récoltes, les Nigérians sont déjà aux prises avec les effets du changement climatique et la population jeune du pays, qui connaît une croissance rapide, met toute son énergie dans le développement de solutions innovantes à une crise qui s'aggrave. Mais le changement climatique n'est pas un défi qu'un pays peut résoudre à lui tout seul.

Les pays africains, en particulier, ne devraient pas s'engager dans cette voie. Après tout, bien que l'Afrique soit l'une des régions les plus vulnérables au monde – les sécheresses récurrentes en Afrique subsaharienne ont déjà fait augmenter le nombre de personnes sous-alimentées dans les pays sujets à la sécheresse à 45,6 % depuis 2012 – le continent lui-même est le moins responsable de ce problème.

En outre, au Bénin, en Côte d'Ivoire, au Sénégal et au Togo, la hausse du niveau de la mer et des tempêtes de plus en plus intenses ont érodé les côtes, en imposant des coûts dépassant 5 % du PIB combiné de ces pays en 2017. Alors que les effets du changement climatique perturbent les sociétés et détruisent les moyens de subsistance, les conditions de vie font le lit de nouveaux conflits, ce qui provoque une instabilité qui se répercute à travers toute la région.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/AGKBU6Vfr