acemoglu39_Afghan Presidential Palace via Getty Images_obamakarzai Afghan Presidential Palace via Getty Images

Les raisons de l'échec de l'édification d'une nation en Afghanistan

ISTANBUL – Les États-Unis ont occupé l'Afghanistan il y a vingt ans dans l'espoir de reconstruire un pays devenu un fléau pour le monde et pour ses propres populations. Comme l'expliquait le général Stanley McChrystal dans la période qui a suivi la montée en puissance des troupes américaines en 2009, l'objectif consistait à ce que « le gouvernement afghan contrôle suffisamment son territoire pour renforcer la stabilité régionale et empêcher son utilisation par le terrorisme international ».

Aujourd'hui, après plus de 100 000 vies perdues et près de 2 billions de dollars de dépenses, tout ce que l'Amérique retire de cette période se résume aux scènes de ce mois-ci, à cette fuite désespérée hors du pays – un effondrement humiliant qui rappelle la chute de Saigon en 1975. Comment expliquer une telle débandade ?

Si presque tout est allé de travers, les choses ne se sont pas déroulées pour autant comme on l'imagine. Si une mauvaise planification et un manque de précision dans les renseignements ont bien contribué à la catastrophe, les causes de ce problème remontent en fait à vingt ans plus tôt.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/2fwjXbxfr