De l’importance de l’adaptation au réchauffement climatique

COPENHAGEN – Le bon dosage entre l’endiguement du réchauffement et les processus d’adaptation à ses effets est l’un des enjeux politiques les plus importants – et les plus ardus – de notre époque. On le passe très souvent sous silence.

Les écologistes sont généralement d’avis de faire tout notre possible pour atténuer le réchauffement dans un premier temps, et de définir des stratégies d’adaptation dans un deuxième temps. Mais comme un effort d’adaptation nous permettra de faire davantage pour les gens et pour la planète, il apparaît que ce point de vue est erroné – immoral, même.

Ce point de vue est en outre incompatible avec l’incontournable fait que, quoi que l’on fasse, on ne pourra  pas éviter tous les effets du réchauffement. Moins nous y serons préparés et plus le réchauffement fera de morts et de ravages, surtout dans les pays pauvres et les sociétés fragiles. S’adapter signifie également éviter à beaucoup de périr de catastrophes dont le réchauffement n’est pas responsable. En amenant les sociétés à se préparer aux destructions de futurs ouragans, par exemple, nous serons plus à même de les aider à faire face aux extrémités climatiques d’aujourd’hui.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/SSu9qwr/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.