Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

ChinaBankofChina_Liu Tao_Flickr Liu Tao/Flickr

Les périls de la liberté financière

LONDRES – En 2007, le Premier ministre chinois d'alors Wen Jiabao, a décrit à merveille l'économie de son pays comme « instable, déséquilibrée, non coordonnée et non durable. » Aujourd'hui le déséquilibre perdure, ainsi qu'une économie trop axée sur les investissements et trop dépendante du crédit.

Les dirigeants chinois actuels se sont engagés à construire un modèle plus équilibré et estiment que le marché doit jouer un « rôle déterminant » pour le réaliser. Mais, bien qu'une plus forte discipline de marché soit nécessaire dans certains domaines, les autorités chinoises ne doivent pas se faire d'illusion : les marchés libres ne sont pas une panacée pour le secteur financier. En effet, les déséquilibres économiques actuels de la Chine reflètent en partie les dangers créés par la concurrence sur les marchés du crédit.

Même avant la crise financière mondiale de 2008, le taux annuel d'investissement/PIB de la Chine se situait à un niveau exceptionnellement haut de 40% et les économistes souhaitaient  une transition vers une croissance qui soit davantage fondée sur la consommation. Mais l'énorme relance de crédit mise en place en 2009 a davantage stimulé l'économie dans la direction opposée. Le taux d'investissement a augmenté de 47% en 2012 et le secteur du bâtiment représente aujourd'hui 30% de la production. Le crédit total a augmenté de 130% du PIB à 200%, avec les prêts bancaires et le crédit du « système bancaire parallèle » en expansion rapide.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/CkcQUlYfr;
  1. elerian122_Peter MacdiarmidGetty Images for Somerset House_bigdatascreentechman Peter Macdiarmid/Getty Images for Somerset House

    Adapting to a Fast-Forward World

    Mohamed A. El-Erian

    The world is going through a period of accelerating change, as four secular developments illustrate. Firms and governments must make timely adjustments, not only to their business models and operational approaches, but also to both their tactical and strategic mindsets.

    2
  2. roubini137_Mikhail SvetlovGetty Images_xi putin Mikhail Svetlov/Getty Images

    The White Swans of 2020

    Nouriel Roubini

    Financial markets remain blissfully in denial of the many predictable global crises that could come to a head this year, particularly in the months before the US presidential election. In addition to the increasingly obvious risks associated with climate change, at least four countries want to destabilize the US from within.

    8
  3. tharoor137_ Hafiz AhmedAnadolu Agency via Getty Images_india protest Hafiz Ahmed/Anadolu Agency via Getty Images

    Pariah India

    Shashi Tharoor laments that the government's intolerant chauvinism is leaving the country increasingly isolated.