0

Un monde de régions

NEW YORK – Dans presque toutes les parties du monde, une collaboration plus étroite entre pays voisins peut permettre de résoudre nombre de problèmes latents persistants. L’Union Européenne (UE) est le meilleur modèle pour comprendre comment des voisins enlisés dans des conflits de longue date sont parvenus à s’unir pour leur bénéfice mutuel. Ironiquement, l’actuel déclin du pouvoir global de l’Amérique pourrait conduire à une coopération régionale plus efficace.

Il peut actuellement sembler curieux de vanter l’UE, compte tenu des crises économiques en Grèce, en Espagne, au Portugal et en Irlande. L’Europe n’a pas résolu le problème d’équilibrage entre les intérêts des économies fortes du nord et ceux des économies plus faibles du sud. Mais les accomplissements de l’UE l’emportent largement sur ses difficultés actuelles.

L’UE a créé une zone de paix là où avait régné une guerre sans répit. Elle a fourni le cadre institutionnel nécessaire à la réunification de l’Europe occidentale avec l’Europe orientale. Elle a généré des infrastructures régionales. Le marché unique a été déterminant pour faire de l’Europe l’un des endroits les plus prospères de la planète. Et l’UE est un leader global en matière d’environnement durable.

C’est pour ces raisons que l’UE constitue un modèle unique pour d’autres régions enlisées dans les conflits, la pauvreté, le manque d’infrastructures, et la crise environnementale. De nouvelles organisations régionales, comme l’Union Africaine, prennent modèle sur l’UE pour résoudre les problèmes et favoriser l’intégration à l’échelle régionale. Pourtant, la plupart des groupements régionaux sont encore à ce jour trop faibles pour résoudre les problèmes pressants de leurs membres.