Matt Wuerker

L'Amérique après l'élection présidentielle

NEW-YORK – Après une campagne électorale féroce qui a coûté plus de 2 milliards de dollars, beaucoup d'observateurs ont l'impression que la vie politique américaine n'a guère changé. Obama est toujours président, les républicains contrôlent toujours la Chambre des représentants, tandis que les démocrates conservent la majorité au Sénat. Néanmoins, début 2013 l'Amérique va être confrontée à une "falaise fiscale" (la hausse automatique des impôts et une baisse des dépenses qui va probablement pousser l'économie dans la récession, à moins d'un accord bipartisan sur une autre politique budgétaire). Dans ces conditions, peut-on imaginer quelque chose de pire que la prolongation de l'impasse politique actuelle ?

Malgré tout, l'élection a eu quelques conséquences salutaires - au-delà de montrer que l'argent dépensé à flot par les entreprises ne suffit pas à acheter une élection et que l'évolution démographique peut venir à bout de l'extrémisme républicain. La campagne explicite des républicains pour empêcher certains citoyens de voter dans quelques Etats (comme en Pennsylvanie où ils ont essayé de rendre plus difficile aux Afro-américains et aux Latinos de s'enregistrer pour voter) s'est traduite par un retour de bâton : cela a poussé vers les urnes ceux dont les droits furent ainsi menacés. Au Massachusetts, Elisabeth Warren, professeur à Harvard, a remporté un siège au Sénat. C'est une infatigable battante en faveur des réformes destinées à protéger les citoyens des pratiques abusives des banques.

Certains des conseillers de Mitt Romney ont été surpris par la victoire d'Obama : l'élection ne devait-elle pas se jouer sur l'économie ? Ils étaient persuadés que les électeurs avaient oublié comment, dans leur zèle dérégulatoire, les républicains avaient poussé l'économie au bord de l'abîme et comment leur intransigeance au Congrès avait empêché de mettre en œuvre une politique plus efficace après la crise de 2008. Les Américains, croyaient-ils, ne prêteraient attention qu'à la crise économique en cours.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/JUi1fXX/fr;
  1. An employee works at a chemical fiber weaving company VCG/Getty Images

    China in the Lead?

    For four decades, China has achieved unprecedented economic growth under a centralized, authoritarian political system, far outpacing growth in the Western liberal democracies. So, is Chinese President Xi Jinping right to double down on authoritarianism, and is the “China model” truly a viable rival to Western-style democratic capitalism?

  2. The assembly line at Ford Bill Pugliano/Getty Images

    Whither the Multilateral Trading System?

    The global economy today is dominated by three major players – China, the EU, and the US – with roughly equal trading volumes and limited incentive to fight for the rules-based global trading system. With cooperation unlikely, the world should prepare itself for the erosion of the World Trade Organization.

  3. Donald Trump Saul Loeb/Getty Images

    The Globalization of Our Discontent

    Globalization, which was supposed to benefit developed and developing countries alike, is now reviled almost everywhere, as the political backlash in Europe and the US has shown. The challenge is to minimize the risk that the backlash will intensify, and that starts by understanding – and avoiding – past mistakes.

  4. A general view of the Corn Market in the City of Manchester Christopher Furlong/Getty Images

    A Better British Story

    Despite all of the doom and gloom over the United Kingdom's impending withdrawal from the European Union, key manufacturing indicators are at their highest levels in four years, and the mood for investment may be improving. While parts of the UK are certainly weakening economically, others may finally be overcoming longstanding challenges.

  5. UK supermarket Waring Abbott/Getty Images

    The UK’s Multilateral Trade Future

    With Brexit looming, the UK has no choice but to redesign its future trading relationships. As a major producer of sophisticated components, its long-term trade strategy should focus on gaining deep and unfettered access to integrated cross-border supply chains – and that means adopting a multilateral approach.

  6. The Year Ahead 2018

    The world’s leading thinkers and policymakers examine what’s come apart in the past year, and anticipate what will define the year ahead.

    Order now