sa1564.jpg Steve Ansul

Un programme pour la paix et le développement mondial

MONROVIA, LIBÉRIA – Les 27 membres du Panel de haut niveau des éminentes personnalités sur l’Agenda pour le développement post-2015, chargé de conseiller le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, se réunira à Monrovia, au Libéria, cette semaine. Au cours de cette réunion, le Panel dégagera une vision « audacieuse, mais aussi pratique » pour une action conjointe sur le développement durable.

Tandis que se dérouleront ces débats – coprésidés par la Présidente du Libéria et lauréate du prix Nobel de la paix, Ellen Johnson-Sirleaf, le président de l’Indonésie, Susilo Bambang Yudhoyono et le Premier Ministre du Royaume-Uni, David Cameron – le Sahel et la région des Grands Lacs continueront à souffrir de la violence et de conflits armés. Les déplacements à grande échelle de populations et les souffrances indicibles qu’elles endurent dans plusieurs pays africains (sans parler de la Syrie et ailleurs) menacent d’inverser la croissance économique sans précédent qu’a connue le continent au cours de la dernière décennie.

Le Panel (dont je fais partie) doit saisir l’occasion présentée par la réunion de Monrovia pour contribuer à un programme de développement durable qui s’attaque au cercle vicieux de la pauvreté et des conflits qui freinent l’activité économique et nuisent au bien-être des individus.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/l9YWuodfr