0

Un nouveau concept stratégique pour l'OTAN

Berlin – L'OTAN a besoin d'une nouvelle stratégie. Nous sommes cinq anciens chefs d'état major qui avons récemment publié un rapport comportant des propositions pour une nouvelle stratégie, ainsi qu'un programme complet des changements à faire au sein de l'alliance.

Pourquoi une nouvelle stratégie ? Le "concept stratégique" actuel de l'OTAN date de 1999, mais depuis le monde a considérablement évolué. A cette époque, l'OTAN était une alliance régionale rassemblée essentiellement autour d'une défense réactive de la zone du Traité. Mais une réaction est aujourd'hui insuffisante, l'urgence est dans la prévention des crises, des conflits armés et des guerres, ce qui peut nécessiter une réaction initiale autre qu'une action militaire.

Par ailleurs, lors de sa conférence de 2002 à Prague, l'OTAN a convenu d'agir là "où ce serait nécessaire", abandonnant ainsi la restriction imposée aux actes de défense de la zone du Traité. Finalement, si les attentats du 11 septembre donnent à penser qu'aucun des conflits actuels ne peut être résolu exclusivement par des moyens militaires, or ceux de l'OTAN sont exclusivement militaires. C'est pourquoi, pour être efficace, toute nouvelle stratégie de l'OTAN doit inclure le développement et l'application de nouveaux outils.

Plutôt que d'adopter la focalisation régionale du concept stratégique actuel de l'OTAN ou de l'étude stratégique européenne, la stratégie que nous proposons est globale dans sa perspective. Elle cherche à prévenir les conflits en éliminant leurs causes. Certes, cela doit se faire en utilisant d'abord des moyens non militaires de manière proactive – et non pas réactive. Cette stratégie utilise l'escalade et la désescalade de la puissance de manière flexible et s'accorde tous les instruments politiques de la politique et du pouvoir – la capacité d'influence et les moyens militaires. Elle n'implique le recours à la force militaire qu'en ultime recours, ce qui ne signifie pas nécessairement le dernier.