0

Une nouvelle donne pour le Nouveau Monde

En tant qu'anciens membres des Congrès de nos pays, nous estimons qu'il est temps de créer une Union Parlementaire Nord-Américaine (UPNA) afin de traiter le nombre croissant de problèmes importants que les gouvernements nationaux d'Amérique du Nord ont laissé de côté. Le passé et le présent ont été accablés par la nature ad hoc des relations entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada. Un futur plus juste et plus prospère pour ces trois pays exige que nous prenions des mesures courageuses.

En dépit de la référence narquoise du secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld à la « Vieille Europe », les Nord-Américains peuvent apprendre beaucoup de l'Union Européenne et du Parlement Européen. Dans les années 1950, la grande majorité de l'Europe considérait l'idée d'une Union avec un Parlement unique comme une chimère. Aujourd'hui, l'UE élit son Parlement, partage une devise commune et contrôle un budget qui met l'accent sur l'augmentation des niveaux de vie dans les pays membres les moins développés. Dans un futur proche, l'UE pourra se targuer de 450 millions de citoyens.

La population combinée des Etats-Unis, du Mexique et du Canada atteint environ 410 millions de citoyens. L'Amérique du Nord n'est toutefois pas parvenue à égaler l'Europe en bâtissant les structures politiques nécessaires pour axer l'hémisphère sur les problèmes d'immigration, de sécurité frontalière, de droits du travail et de dégradation de l'environnement, pas plus qu'elle n'a réussi à mettre en oeuvre une approche plus unie vers une concurrence économique forte avec l'Europe et l'Asie.

Bien au contraire, à la suite de la guerre en Irak, les relations entre les Etats-Unis et ses voisins, le Canada et le Mexique, sont à leur niveau le plus bas depuis des années. Il est manifeste que les efforts visant à renforcer l'intégration politique et économique nord-américaine représenteront une bataille acharnée.