0

Une Nouvelle donne pour la Stratégie de Lisbonne

Qu’est-il arrivé à la Stratégie de Lisbonne de l’Union européenne ? Non seulement le public ignore quasiment tout l’agenda politique de l’Union européenne pour booster la compétitivité, la croissance économique et l’emploi, mais cette ignorance s’étend à de nombreux intellectuels, universitaires, dirigeants d’entreprises et même à certains élus parlementaires.

Dans tous les débats sur le traité constitutionnel de l’Union européenne, par exemple, ni ses supporters ni ses détracteurs n’ont pris la peine ne serait-ce que de mentionner la Stratégie de Lisbonne. Il n’est donc pas surprenant alors que l’euroscepticisme soit en augmentation, en France, aux Pays-Bas et ailleurs.

Malgré le succès et la popularité de programme tels que Érasmus, les citoyens n’ont aucune notion de la contribution de l’Union européenne à la formation universitaire ou à l’éducation. En fait, le dernier sondage Eurobaromètre sur la Stratégie de Lisbonne montre que le public européen voit peu de liens entre les politiques de l’Union européenne et la compétitivité économique.

Certains laboratoires de recherches sont bien sûr financés par des subventions de l’Union européenne, mais cela ne suffit pas à reconnaître la mission européenne spécifique en matière de politique de recherches. L’Europe est généralement considérée comme une contrainte plutôt qu’un programme, comme un instrument plutôt qu’une vision nourrie par un idéal clair et crédible.