0

A Human Rights Crime In Gaza

Atlanta – Le monde est témoin d’un crime terrible contre les droits de l’homme à Gaza, où un million et demi d’êtres humains sont emprisonnés et quasiment privés de tout accès au monde extérieur que ce soit par mer, par air ou par la terre. Une population entière est en train d’être brutalement punie.

Ce mauvais traitement flagrant des Palestiniens de Gaza a été intensifié de façon spectaculaire par Israël, avec le soutien des États-Unis, après que des candidats politiques représentant le Hamas ont gagné une majorité de sièges au parlement de l’Autorité palestinienne en 2006. Cette élection avait été jugée honnête et juste de façon unanime par tous les observateurs internationaux.

Israël et les États-Unis ont refusé d’accepter les droits des Palestiniens à former un gouvernement d’unité avec le Hamas et le Fatah et aujourd’hui, après une lutte interne, c’est le Hamas seul qui contrôle Gaza. Quarante et un des 43 candidats victorieux du Hamas qui vivaient en Cisjordanie sont aujourd’hui emprisonnés en Israël, plus dix autres qui ont occupé des postes dans l’éphémère gouvernement de coalition.

Sans considération du choix de chacun dans la lutte partisane entre le Fatah et le Hamas à l’intérieur de la Palestine occupée, nous devons nous souvenir que les sanctions économiques et les restrictions dans les livraisons d’eau, de nourriture, d’électricité et de carburant provoquent d’extrêmes souffrances parmi les innocents habitants de Gaza, dont un million environ sont des réfugiés.