0

Une bonne année pour Dieu

LONDRES – Ce fut une meilleure année pour Dieu. Suite aux cinglants assauts littéraires sur le Tout Puissant de l’universitaire d’Oxford Richard Dawkins, l’essayiste Christopher Hitchens a riposté, ainsi que quelques autres croyants.

La meilleure de toutes est The Case for God par la brillante écrivaine des religions Karen Armstrong. Plus important encore est l’information selon laquelle de plus en plus de personnes (en Grande Bretagne, certainement) se rendent dans les églises chrétiennes de toutes dénominations. Le Pape a en outre effectué une visite très réussie en Angleterre en septembre. Et nous sommes déjà informés d’une grande affluence dans les mosquées du pays.

A cette époque de l’année, bien sur, de nombreux chrétiens qui ne vont pas régulièrement à l’église assistent aux messes de la nativité. Les chants et les cloches de Noël, les crèches, sont encore au cœur des festivités de l’hiver, tout autant que la boulimie consommatrice. Cette année cependant, cette « orgie de dépenses » a peut-être été inhibée en Europe par l’hiver particulièrement dur et la lourdeur des plans d’austérité dans une grande partie du continent.

La plupart des enfants des sociétés occidentales connaissent probablement tous les détails de l’histoire de Noël, même dans les foyers les moins croyants. Les voyageurs qui ne trouvent plus de place à l’auberge. La naissance d’un enfant dans l’étable. L’arrivée des rois mages apportant l’or, la myrrhe et l’encens.