Un monde démondialisé ?

CAMBRIDGE – Ça prendra quelques mois, voire quelques années, mais les Etats-Unis et les autres économies avancées finiront bien par se remettre de la crise actuelle. L’économie mondiale, elle, ne sera semble-t-il plus la même.

Lorsque le pire sera derrière nous, notre monde sera quelque peu dé-mondialisé, le rythme du commerce international se sera ralenti, les financements externes seront amoindris et les pays riches auront perdu leur appétit pour les comptes courant déficitaires. Les pays en développement vont-ils en pâtir ?

Pas forcément. La croissance des pays en développement revêt trois variantes distinctes. Dans la première, la croissance est stimulée par l’emprunt à l’étranger. Dans la seconde, la croissance est un produit dérivé de l’explosion de la production des marchandises. Dans le dernier cas, la croissance est obtenue par une restructuration économique et une diversification de la production. 

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/wF6W08h/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.