Une journée pour la justice planétaire

PRINCETON – Ce que nous infligeons à notre planète, à nos enfants et à nos petits enfants, et aux déshérités, par notre insouciante production de gaz à effet de serre, est une des offenses majeures de notre ère. Le 24 octobre prochain, vous pouvez vous exprimer contre cette injustice.

Le 24 octobre est le Jour 350. Ce nom provient du nombre de parts de carbone par million dans l’atmosphère - un seuil que nous ne devrions pas dépasser si nous voulons éviter un changement climatique majeur selon Jim Hansen, sans doute un de nos plus éminents climatologues aujourd’hui. Il mesure l’importance du problème puisque nos émissions de CO2 ont déjà atteint 386 ppm et augmente de deux ppm chaque année.

Cette nécessité de réduire les gaz à effet de serre se fait de plus en plus pressante au fur et à mesure que les prédictions du réchauffement climatique (dénoncées comme ‘alarmistes’ lorsqu’elles furent exprimées la première fois il y a quelques années) s’avèrent trop prudentes. Nous approchons un point de non retour où le réchauffement climatique sera inévitable, quoique nous fassions.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/i25t0Cu/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.