Un coup d'Etat constitutionnel en Ukraine

Changer la constitution est toujours une entreprise hasardeuse. Mais cette entreprise devient carrément dangereuse lorsqu'elle est faite pour le bénéfice d'un seul homme. En effet, lorsqu'un président propose spontanément de réduire les pouvoirs de son propre bureau, vous pouvez être certain que rien de bon n'en sortira.

Telle est la situation actuelle en Ukraine, où le président Leonid Kuchma propose de supprimer notre système présidentiel et de le remplacer par un type étrange de système parlementaire qu'il a concocté. Kuchma ne s'est pas brusquement converti à l'opinion selon laquelle les démocraties parlementaires sont meilleures que les démocraties présidentielles. Non, Kuchma souhaite changer la constitution de l'Ukraine tout simplement parce qu'il veut rester au pouvoir.

A l'heure actuelle, Kuchma gouverne en tant que président tout puissant. Mais son mandat prendra fin l'année prochaine et il ne pourra pas le renouveler. Ainsi, au lieu de prendre dignement sa retraite comme l'ont fait les présidents Bill Clinton et Boris Yeltsin, Kuchma souhaite amender la constitution afin de devenir un premier ministre tout puissant qui ne connaîtra jamais de limite sur la durée de son mandat.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/c8M6Gpn/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.