Il faut davantage qu'un accord sur le climat !

AMSTERDAM – Lors du sommet sur le climat à Copenhague, les dirigeants de notre planète négocient l'avenir de cette dernière. Il semble qu'ils ne parviendront pas à signer un traité sur le climat, car les points de vue des différents pays, des différentes puissances politiques et industrielles divergent trop.

Hormis la question de la responsabilité de leurs pays respectifs, les hommes politiques, les fonctionnaires et les autres participants du sommet de Copenhague passent beaucoup de temps à se bombarder les uns les autres avec des chiffres : de combien chaque pays doit réduire ses émissions de CO2  et l'argent qu'il doit y consacrer, l'augmentation de température que la Terre peut supporter et pendant combien de temps encore nous pouvons continuer à attendre. Ce sont des problèmes très importants, mais les chiffres ne suffisent pas - il faut une autre approche au problème du réchauffement climatique.

La question du climat ne peut se résoudre que sur la base de principes éthiques communs, que chacun aura intégrés en profondeur. La Terre atteint un moment critique de son Histoire, un moment qui exige des peuples et des pays de la planète qu'ils reconnaissent leur solidarité entre eux – et avec la planète – et qu'ils agissent en conséquence.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/RF31RgX/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.