Paul Lachine

Un point de vue objectif sur les déséquilibres sino-américains

PEKIN - Avant juillet 2007 la plupart des économistes estimaient que les déséquilibres mondiaux constituaient la principale menace à l'égard de la croissance économique mondiale. Ils pensaient que l'augmentation du rapport dette extérieure nette américaine/PIB (le résultat du déficit chronique des comptes courants américains) mettrait un sérieux coup de frein au flux de capitaux entrants, ce qui affaiblirait le dollar, pousserait à la hausse les taux d'intérêt et plongerait finalement l'économie américaine dans la crise.

Mais les choses ne se sont pas passées ainsi. La crise est née de la débâcle des prêts immobiliers à risque aux USA, qui a rapidement plongé l'économie mondiale dans la plus grande récession depuis les années 1930.

La plupart des économistes n'ont pas prévu la crise parce qu'ils n'ont pas porté une attention suffisante à la rapide augmentation de la dette totale américaine. Par contre ils se sont focalisés sur la dette extérieure américaine tout en ignorant celle des ménages (dette immobilière et dette à la consommation), celle de l'Etat, celle des entreprises et celle du secteur financier.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/WH6zyiQ/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.