0

L'équilibre reste à trouver pour une Constitution européenne

par Alberto Alesina et Ignazio Angeloni

Romano Prodi, le président de la Commission européenne, a proposé un plan de renforcement de l'exécutif de l'Union. La Grande-Bretagne, la France et l'Espagne travaillent actuellement à un plan d'opposition qui vise à la consolidation du pouvoir exécutif de l'UE au sein des principaux États de l'UE. Que doit en penser le citoyen européen ordinaire ?

Les citoyens européens comprennent difficilement les enjeux au coeur de la Convention constitutionnelle de Bruxelles. De nombreux détails viennent obscurcir la question et les discussions nationales stériles et fallacieuses qui opposent les « Eurosceptiques » aux « Europhiles » créent une certaine agitation, mais ne clarifient rien. La question semble si compliquée que déjà journaux et télévisions ne mentionnent plus les travaux de la Convention.

Les citoyens européens ne peuvent appréhender clairement les enjeux de la Convention qu'en s'interrogeant sur le partage des fonctions gouvernementales entre l'UE et ses États membres. Pour répondre à cette question, il faut comprendre la mission fondamentale d'un gouvernement.