0

Un bouton 'réinitialiser' dans le jardin de l'Europe

STOCKHOLM – Activer le bouton "réinitialiser" des relations diplomatiques est devenu très à la mode dernièrement. Le Président Barack Obama vient juste de se rendre à Moscou pour justement 'réinitialiser' des relations franco-russes pour le moins tendues. La situation n'est pas la même pour les relations entre l'Union Européenne et ses voisins de l'est, mais elle a tout de même entrepris une profonde reconstruction stratégique de ces relations. 

Lorsque l'UE a lancé son nouveau “Partenariat avec l'Est” en mai, dans le cadre de sa politique européenne de voisinage, le propos était de promouvoir une intégration intensifiée de ses six voisins orientaux directs – l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine. La crise financière mondiale a rendu impérieusement nécessaire une réactualisation et le renforcement de la politique de voisinage avec l'UE. Il est aussi important d'indiquer que tous les pays concernés ont exprimé un intérêt certain à se rapprocher de l'UE.

Le partenariat avec l'est – à l'origine, une initiative conjointe de la Pologne et de la Suède  – se propose d'améliorer et d'approfondir substantiellement les relations avec l'UE dans des domaines clés. Des objectifs précis ont été clairement déterminés en ce qui concerne les relations commerciales et économiques pour mettre en place un principe de libre échange approfondi dans certains domaines entre l'UE et les pays partenaires. La libre circulation des personnes devrait être effective à terme (d'ici là, des accords pour faciliter l'obtention de visas ont été signés) ; ce partenariat prévoit aussi une plus grande coopération dans les domaines de la sécurité de l'énergie, la diversification, et l'efficacité accompagné de programmes et de projets dédiés pour apporter une aide à l'intégration et à l'effort de réformes entrepris par ces pays.

La Suède, qui doit assumer ce mois-ci la présidence de l'UE devrait contribuer à ces efforts. Mais tout cela arrive à un moment où ces voisins de l'est sont confrontés à de véritables challenges, avec la crise financière et économique qui frappe assez durement certains de ces pays.