4

Pourquoi la Chine ne peut s’adapter

CALIFORNIA – Bien des raisons peuvent expliquer le ralentissement de la croissance chinoise : la tourmente financière en Europe, la reprise chaotique aux Etats-Unis, et la faiblesse des investissements intérieurs, pour ne nommer que les facteurs les plus cités. Dans la mesure où les exportations et l’investissement contribuent respectivement pour 30% et 40% du PNB de la Chine, son économie est particulièrement vulnérable au fléchissement de la demande externe et à l’accumulation des prêts non performants provoqués par des dépenses excessives et dispendieuses en actifs fixes.

Mais la vulnérabilité de la Chine à ces facteurs, aussi sérieux qu’ils puissent être, est symptomatique de problèmes institutionnels plus profonds. Tant que ces problèmes sous-jacents ne seront pas traités, les discussions autour d’un modèle fondé sur la consommation en Chine, mentionné dans le douzième plan quinquennal récemment voté, ne seront que vaines paroles.