0

Les riches s'enrichissent

Les néolibéraux militants tels que moi, qui insistèrent pour ouvrir les vannes des capitaux au début des années 1990, avaient une vision particulière à l'esprit et pourtant, l'avenir que nous espérions ne s'est pas présenté.

Nous avions analysé la force extraordinaire du biais du système international des prix à l'encontre des pays pauvres : les bas prix auxquels leurs produits étaient exportés et les prix forts auxquels les biens essentiels dont ils ont besoin pour s'industrialiser et se développer étaient importés.