0

La révolte des Twitter en Chine

PEKIN – La semaine dernière, Liu Xiaobo a reçu le prix Nobel de la Paix 2010 pour son combat non-violent de longue date en faveur des droits humains fondamentaux en Chine. Ce prix arrive à un moment crucial dans la vie politique chinoise puisqu’il pourrait devenir une étape essentielle dans la longue marche de la Chine vers plus de liberté.

Pourtant ce prix Nobel de la Paix a assez peu été commenté dans la presse continentale chinoise. Le département de la propagande du gouvernement a ordonné aux principaux média de ne pas répandre la nouvelle auprès du grand public en leur imposant une censure stricte. D’ailleurs, le très populaire journal national de 19 heures de CCTV n’a fait aucune mention de Liu le jour où le prix lui a été attribué.