11

Le prix de la peur

BERKELEY – L’indice boursier Standards & Poor’s présente désormais un taux de rendement réel (ajusté à l’inflation) de 7%. Par opposition, le taux d'intérêt annuel réel de la United States Treasury Inflation-Protected Security sur cinq ans (TIPS) se situe à -1,02%. Effectivement, on trouve bien un « moins » devant ce chiffre : si vous achetez la TIPS sur cinq ans, le Trésor américain vous paiera pendant les cinq prochaines années le taux d’intérêt de l’inflation à la consommation moins 1,02%. Le taux d’intérêt réel annuel de la TIPS à 30 ans n’est lui-même que de 0,63% – et vous vous exposez à un risque important que sa valeur décline à un certain moment dans la prochaine génération, impliquant une perte considérable si vous procédez à sa vente avant qu’elle n’ait atteint sa maturité.

Imaginons alors que vous investissiez 10 000 $ dans l’indice S&P. Cette année, votre part des profits réalisés par ces sociétés s’élèvera à 700 $.  Imaginons maintenant que, sur ce total, les sociétés versent 250 $ en dividendes (que vous réinvestissez pour acheter davantage d’actions) et conservent 450 $ de bénéfices pour les réinvestir dans leurs activités. Si ces sociétés font bien leur travail, ce réinvestissement boostera la valeur de vos actions jusqu’à 10 450 $. Ajoutez à cela les 250 $ d’actions nouvellement acquises, et ce portefeuille vaudra l’an prochain 10 700 $ – et plus encore si les valorisations augmentent en bourse, mais moins si elles diminuent.