0

L’éternel enfer somalien

Le conflit interne somalien est alimenté par un cocktail explosif de religion, de politique et de rivalités claniques. Des civils sont tués quotidiennement à Mogadiscio, des bombes ont été plantées au bord des routes, il y a des attaques au mortier, les journalistes et les politiciens sont pris pour cibles. Pour compliquer un peu plus la situation, le pays a souffert cette année à la fois de sécheresses et d’inondations.

Cette combinaison d’insécurité et de catastrophes naturelles a entraîné le déplacement d’un très grand nombre de personnes et engendré des souffrances à un niveau difficilement soutenable. D’après les chiffres les plus récents des Nations Unies, 400 000 personnes, soit un tiers environ de la population de Mogadiscio, ont fui la ville.