0

L'Arabie Saoudite et le Printemps arabe

PRINCETON - L'Arabie saoudite est largement perçue comme étant le pays meneur de la contre-révolution qui a démarré au moment du Printemps arabe. En réalité, la réponse donnée par le Royaume est centrée, à l’instar de sa politique étrangère et intérieure, sur la “ stabilité. ” Les Saoudiens ne veulent pas envisager de scénario impliquant l’accroissement de l’influence des forces anti-saoudiennes et de leurs ennemis, que ce soit l'Iran ou Al-Qaïda, au Moyen-Orient.

Quelques dirigeants saoudiens vieillissants ont déjà vu ce film. Les révolutions nationalistes des années 1950 et 1960, inspirées et galvanisées par l'Égypte de Nasser Gamel, qui a presque été renversée par la Maison des Saoud. Néanmoins, aujourd'hui, les princes saoudiens semblent reconnaître que certaines choses ont indubitablement changé au Moyen-Orient la jeunesse arabe n’est plus disposée à accepter des gouvernements irresponsables, corrompus et brutaux.