0

Le cimetière des empires n’offre aucune alternative

NEW DELHI – Maintenant que des discussions ont été entamées dans le plus grand secret entre les Etats-Unis et les talibans au Qatar, la stratégie du président américain Barack Obama visant à opérer un retrait par étapes de l’Afghanistan, ravagé par la guerre, est formulée en des termes qui cachent plus qu’ils ne révèlent.  En cherchant à conclure un pacte faustien avec les talibans, Obama risque de répéter les erreurs politiques américaines qui érodent la sécurité régionale et internationale.

Depuis son arrivée au pouvoir, la stratégie d’Obama à propos de l’Afghanistan peut être résumée en trois mots : la montée en puissance (« surge »), la corruption et la fuite. Les opérations militaires sont aujourd’hui entrées dans la phase « fuite », ou pour employer une litote, dans la « transition vers 2014 ».