0

Seule l'unité peut apporter la liberté !

LE CAIRE – On se souviendra du 3 août 2011 comme d'un jour historique en Egypte. Ce jour-là l'ancien  président Moubarak a été jugé publiquement, de même que ses deux fils et son ancien ministre de l'Intérieur, le général Habib Al-Adli. Les répercussions de ce procès seront importantes non seulement pour l'Egypte, mais pour l'ensemble du monde arabe.

Ce n'est pas la première fois qu'un dictateur arabe passe en jugement. Saddam Hussein et Abidine Ben Ali sont aussi passé devant des tribunaux. Saddam Hussein a été jugé avec l'aide de la coalition militaire conduite par les USA; Ben Ali a été jugé et condamné par contumace après s'être enfui en Arabie saoudite. Mais en Egypte, c'était un procès "fait exclusivement par des Egyptiens pour l'Egypte. C'est pourquoi nous sommes si fiers ", ainsi que l'a formulé un ami.