0

Les séismes politiques du Japon

NEW YORK – Les Japonais ont rarement joui d’une aussi bonne presse à l’étranger – et sans doute pas depuis la Seconde guerre mondiale. Même les journaux sud-coréens ont vanté la discipline des Japonais ordinaires dans des circonstances désespérées, un compliment remarquable de la part des Coréens qui ne sont, en général, pas les plus grands admirateurs du Japon.

Pour ce qui est des autorités japonaises, le tableau est toutefois un peu différent. De nombreux observateurs, secouristes, journalistes et porte-parole étrangers se sont plaints du manque de clarté – sans même parler de la fiabilité – des déclarations officielles concernant les différentes catastrophes ayant frappé le Japon à la suite du très fort séisme qui a secoué le nord-est du pays le 11 mars. De graves problèmes semblent être contournés, volontairement tus, ou minimisés.