3

Comment les inégalités ont aggravé la crise

CHICAGO – Avant la récente crise financière, les responsables politiques des deux côtés du spectre politique américain ont incité Fannie Mae et Freddie Mac, les géants du crédit immobilier soutenus par le gouvernement, d’appuyer les prêts à l’intention des faibles revenus de leurs circonscriptions. Mais derrière ce regain de passion pour l’accès à la propriété des plus démunis se cache une inquiétude plus profonde : l’inégalité croissante des revenus.

Depuis les années 70, les salaires des employés au 90ème percentile de l’éventail des salaires américains – comme les cadres supérieurs – ont augmenté beaucoup plus rapidement que les revenus des salaires moyens (au 50ème percentile), comme ceux des ouvriers et des employés de bureau. Un certain nombre de facteurs expliquent cette hausse du différentiel 90/50.