0

Les cercles vicieux de l’Europe

BERKELEY – Il semble que la crise de l’euro ne montre aucun signe de fléchissement. Alors qu’en 2011 les dirigeants européens étaient supposés reprendre le dessus sur les événements, les problèmes de la zone euro n’ont cessé d’empirer. Ce qui était à l’origine une crise grecque s’est répandu aux pays du sud de l’Europe, pour finalement se changer en crise pan-européenne. En effet, avant la fin de l’année, les banques et les gouvernements ont commencé à concevoir des plans de secours afin de faire face à l’effondrement de l’union monétaire.

Rien de tout cela n’est inévitable. Il s’agit plutôt du reflet de l’incapacité des leaders européens à stopper précisément deux effets de spirale néfastes.