0

La croissance inégale, un défi pour l’Europe

Il y a un an, le défi majeur pour la zone euro était sa croissance économique anémiée. Mais 2006 a été une bonne année, le dynamisme surprenant des exportations ayant stimulé une augmentation inattendue de la demande intérieure. L’Allemagne, première puissance économique de la zone euro, a connu un revirement de situation particulièrement frappant, avec une augmentation du PIB annuel de 2,7 % en 2006, soit le taux le plus élevé depuis 2000.

Cette reprise en Allemagne a fait augmenter globalement la croissance en Europe, mais elle a aussi déséquilibré les résultats au sein de la zone euro : l’Allemagne connaît une croissance plus rapide que les autres grandes économies, la France et l’Italie.