0

La ruine des États-Unis ?

Lors de ces dix dernières années, le monde a subi les leçons des États-Unis qui proclamaient la perfection de leur économie, leur penchant pour la compétitivité, leur législation du travail décontractée, leur filet de protection sociale discret : tout ce qui était censé créer dynamisme et taux de croissance élevés.

Les Européens du continent furent incités à suivre le modèle américain et à libéraliser leur marché du travail afin que les entreprises prêtes à embaucher puissent le faire sans perdre d'argent et que les chômeurs retrouvant un travail ne voient par leur salaire contrebalancés par des coupes dans les prestations sociales. Les Japonais furent incités à faire porter le poids des pertes de leur système bancaire par la population quand la bulle de la bourse japonaise éclata, puis à privatiser les pans de ce secteur qui étaient encore compétitifs et rentables et à liquider les autres. Les tigres de l'Asie de l'est furent incités à abandonner le système économique germano-nippon reposant sur l'accès bancaire universel et à adopter le modèle anglo-américain reposant sur les marchés financiers des liquidités. Ils furent également sommés de se reprendre et de réguler leur système financier.