0

Le Sénégal peut-il réussir?

DAKAR – Le peuple sénégalais est profondément déçu. En 2000, il s’était déplacé aux urnes avec enthousiasme pour élire son président Abdoulaye Wade. Tout au long de sa campagne, Wade s’était présenté comme le vecteur du changement, mais le changement n’est jamais venu au Sénégal durant ses dix années au pouvoir. Aujourd’hui, la seule chose qu’il veut modifier est la constitution, de manière à pouvoir garder la main sur le pouvoir.

Wade s’est malheureusement avéré être une sorte de caricature d’un potentat africain somnolent pour lequel plus de distinction n’existe entre pouvoir, népotisme, et malversation. L’identification de ses propres intérêts et de ceux de sa famille à ceux de l’état est telle qu’il a nommé son fils, Karim Wade, à la tête de quatre ministères différents – la coopération internationale, le trafic aérien, l’infrastructure et l’énergie – simultanément.