2

Unification de la Corée et paix mondiale

SEOUL – Lorsque l’ONU célèbrera en 2015 son soixante-dixième anniversaire, les Coréens pleureront soixante-dix années de division. A la lumière de tous les défis et des opportunités qui se présentent à la péninsule divisée – et qui ne devraient pas disparaître dans les années à venir – l’unification demeure un objectif important qu’il nous faut poursuivre.

Fondée officiellement sous l’égide des Nations Unies en 1948, la République de Corée, à l’époque dans sa phase d’envol, s’est immédiatement retrouvée happée dans le tourbillon politique de la guerre froide, mettant ainsi un frein à ses efforts pour intégrer l’ONU – un objectif auquel elle ne parviendra qu’en 1991. Depuis lors, cependant, la République a largement compensé ce retard. Elle joue un rôle actif au sein de l’ONU – au Conseil de sécurité, au Conseil économique et social, et au Conseil des droits de l’homme – et participe à de nombreuses initiatives en lien avec le maintien de la paix, la coopération pour le développement, le changement climatique, la non prolifération et les droits de l’homme.