0

L'erreur des conservateurs britanniques

SANTIAGO –  Si l'on va à Londres ces temps-ci, on constate un fait  étrange : plus l'économie est en difficulté, plus l'équipe du Premier ministre David Cameron et les économistes conservateurs proclament qu'une austérité draconienne est bonne pour la croissance économique.

Certains observateurs y voient un acte de foi (sans doute dans les vertus d'un marché entièrement dérégulé). D'autres, comme l'économiste Paul Krugman, y voient un acte de mauvaise foi : les conservateurs veulent limiter les prérogatives de l'Etat, quelles qu'en soient les conséquences pour la croissance.