7

Les multinationales américaines n'abandonnent pas les USA !

BERKELEY – Lors d'une récente conférence à Washington, Larry Summers, l'ancien ministre des Finances américain, a déclaré que les dirigeants politiques devraient s'intéresser aux activités productives localisées aux USA qui emploient des travailleurs américains, plutôt qu'aux firmes qui ont délocalisé leur production - même si leur siége est aux USA. Il a cité une étude de l'ancien ministre du Travail, Robert Reich, qui avait signalé il y a plus de 20 ans que du fait de leur délocalisation, l'intérêt des multinationales américaines ne coïncide pas avec celui du pays.

On peut convenir avec Summer et Reich que la politique économique doit donner la priorité à la compétitivité des USA plutôt qu'à la prospérité de telle ou telle entreprise. Mais la distinction claire qu'ils font entre l'intérêt économique du pays est celui des multinationales américaines induit en erreur.