0

Un pays d’hommes

NEW DELHI – Dans son recueil de nouvelles Hommes sans femmes, Ernest Hemingway a dépeint les difficiles relations entre les sexes. Dans une nouvelle particulièrement émouvante, un jeune homme convainc son amie de se faire avorter parce qu’il considère l’enfant à naître comme un bouleversement du statu quo. La femme, déçue, finit par céder.

Cette nouvelle, publiée il y a plus de 80 ans, reste d’actualité en Inde aujourd’hui, où les fotus de sexe féminin sont exposés à de nombreux risques. Selon le recensement de 2011, le rapport entre les filles et les garçons est passé de 927 à 914 filles pour 1000 garçons, le taux le plus bas depuis 60 ans. Ce rapport est particulièrement inquiétant dans les États du nord de l’Inde : seul l’Himachal Pradesh a un taux de plus de 900 filles pour 1000 garçons.